Transferts : les meilleurs clubs recrutent peu

Le Big 5 et leur recrutement scrutés par le CIES
Le Big 5 et leur recrutement scrutés par le CIES

Qui a dit que les grands clubs recrutaient à perte de vue ?

Dans sa dernière lettre d’information, l’Observatoire du football du CIES – Centre International d’étude du sport – s’attarde sur les tranferts des clubs du Big 5, les cinq plus grands championnats européens de football. Et établit un constat : ces meilleurs clubs recrutent nettement moins de footballeurs que les équipes moins performantes. Ainsi, parmi les onze clubs ayant le moins perturbé leur effectif depuis début 2016, sept participent cette saison à la Ligue des Champions (Bayern Munich, Real Madrid, Lyon, Leverkusen, Paris St-Germain, Tottenham et Atlético Madrid). Parmi les quatre équipes restantes, on listera Manchester United (qui a recruté peu mais cher), le Herta Berlin et les deux clubs basques de la Liga, l’Athletic Bilbao et la Real Sociedad. Pour ces deux derniers clubs, l’identité basque affirmée et voulue (seuls des basques ou des formés au Pays Basque intègrent ces équipes) explique ce faible turnover.

Ainsi, la tendance pour les grands clubs européens est de prioriser les transferts de quelques joueurs à forte valeur ajoutée (surtout des jeunes à fort potentiel) pour les intégrer dans un effectif déjà rodé et les conserver le plus longtemps possible.

Pour aller plus loin : le rapport mensuel de l’Observatoire du football CIES (n°18 – Octobre 2016) sur les stratégies de recrutement à travers l’Europe.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE