Velon et Infront : virage majeur pour le cyclisme

Cannondale fait partie du peloton Velon
Cannondale fait partie du peloton Velon

L’organisation cycliste Velon et le groupe Infront ont ratifié un accord. Une étape clé qui crédibilise un peu plus un mouvement jugé peu sérieux jusqu’à présent.

« Ce partenariat est un pas en avant majeur » pour Graham Bartlett, président de Velon. L’entité cycliste vient de ratifier un partenariat stratégique avec le groupe de média Infront avec pour objectif d’augmenter les ressources financières de ses membres et de booster l’engagement de ses fans. Une signature, pour les dix années à venir, qui renforce la démarche engagée en 2014.

Infront a été mandaté pour servir de VRP auprès de l’UCI et d’autres partenaires et surtout pour faire office de force de vente à cette entité regroupant onze équipes cyclistes* dont aucune formation française. L’idée est d’assurer aux équipes cyclistes d’autres sources de revenus pour les rendre moins dépendante et peser sur les organisateurs de course pour forcer une meilleure redistribution. L’accord porte aussi sur un investissement dans une solution technologique via des filiales du groupe de communication : Host Broadcast Services (HBS) and Omnigon.

Caméras embarqués, data et révolution digitale

L’objectif est de permettre aux vélos d’embarquer la technologie nécessaire pour assurer l’envoi de vidéo et de données en direct. « Cet accord va nous permettre de partager des données pertinentes avec nos fans, poursuit Graham. Imaginez un peu si les suiveurs peuvent avoir accès aux performances de leurs coureurs en direct ! C’est quelque chose qui existe dans beaucoup d’autres sports. Nous allons le rendre possible dans le cyclisme pour améliorer l’expérience des fans. »

Stephan Herth, directeur exécutif d’Infront Sports & Media s’aligne sur son partenaire : « le cyclisme est un sport clé pour notre stratégie sur le long terme et un pilier important pour Wanda (la holding chinoise qui a racheté Infront en 2015, ndlr). Nous voulons accompagner Velon pour révolutionner l’expérience des fans de cyclisme et la manière dont ce sport ce positionne au niveau digital. »

La captation de données se fera sur plusieurs indicateurs qui seront ensuite disponibles pour tous les acteurs des courses. Reste que la partie divulguée en course dépend encore d’une négociation avec les équipes et les diffuseurs. Mais nul doute qu’un terrain d’entente sera trouvé car il est urgent de dépoussiérer des retransmissions qui n’ont pas changé depuis vingt ans ! Pour se faire, Velon a promis de travailler étroitement avec l’UCI pour s’assurer que le cadre sportif et les règles de course soient toujours respectés.

 

*BMC Racing Team, Etixx – Quick-Step, Lampre-Merida, Lotto-Soudal, Orica GreenEDGE, Cannondale Pro Cycling Team, Team Giant-Alpecin, Team LottoNL – Jumbo Pro Cycling Team, Team Sky, Tinkoff and Trek-Segafredo

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE