OL : former plus pour gagner plus

La jeunesse lyonnaise triomphante contre Rennes en août dernier : Tolisso, Lacazette, Ferri et N'Jie de gauche à droite, tous formés au club
La jeunesse lyonnaise triomphante contre Rennes en août dernier : Tolisso, Lacazette, Ferri et N’Jie de gauche à droite, tous formés au club

L’OL, leader de la Ligue 1, accueille le PSG dimanche soir. Malgré l’absence d’Alexandre Lacazette, ce sera, pour le club lyonnais, la consécration d’une politique de formation initiée il y a plusieurs années. TeamSportEco analyse un modèle et un investissement très rentable pour l’OL.

Ludovic Giuly. Sydney Govou. Avec ces (jeunes) retraités, la politique de formation de l’Olympique lyonnais a déjà fait parler d’elle. Toutefois, c’est bien la génération 1987 qui va lui donner une nouvelle dimension : Karim Benzema, Hatem Ben Arfa ou Loic Rémy ont éclos dans le Lyon des années 2000, club qui enchaînait les titres. Pendant cette période sportive faste, dès 2008, l’OL a consolidé les bases de sa formation en investissant 4,6 millions d’euros dans un centre de formation co-financé par le Conseil Régional Rhône-Alpes (0,9 M€).

Part de joueurs formés au club sur total effectif pro
Part de joueurs formés au club sur total effectif pro

Et, quand l’OL doit réduire la voilure des investissements à cause du Stade des Lumières et des investissements importants qu’il requiert*, la formation prend la relève pour maintenir le sportif à flot. D’abord lorsqu’il nomme Rémi Garde (2011), longtemps à la tête du centre de formation au poste d’entraîneur. Sous sa tutelle, en 2013, le club compte près de 60% de joueurs issus du centre de formation.

7 à 8 millions d’euros consacrés à la formation

Avec Rémi Garde, Les Lacazette, Fékir, Tolisso, Ghessal, Lopes, Umtiti, Gonalons, Grenier et consorts, purs produits du centre de formation lyonnais, ont pointé le bout de leur tête et occupent aujourd’hui près de 70% de l’effectif professionnel.

Pour autant, il ne s’agit pas uniquement d’une politique purement économique. Même avec des finances dans le rouge (plus de 20 millions de pertes par exercice comptable depuis 2011 environ), l’OL continue d’investir entre 7 et 8 millions par an dans son centre de formation. La formation est donc bien un projet à long terme, comme le stade, .

Comme le rappelait pour Eurosport Olivier Blanc, le directeur général adjoint en charge de la communication de l’OL, « même au sommet de la Ligue 1, dans les années 2000, quand l’OL gagnait titre sur titre, il investissait à peine moins que maintenant. En pourcentage il est vrai, la part de la formation est devenue plus importante ces dernières années car le budget a diminué. Mais la formation, c’est l’ADN du club. Cela fait 30 ans que la formation est très importante à l’OL. Et cela fait 15 ans que Lyon investit énormément  ».

Plus-value potentielle de 69M€ pour jeunes formés au club

Une politique réfléchie qui peut aussi rapporter gros et pas uniquement sur le plan sportif. L’Academy OL est en effet au cœur de la stratégie du groupe OL qui mise beaucoup sur les plus-values éventuelles que représenterait son effectif en cas de transferts.

Capture d’écran 2015-02-05 à 10.00.21
Part de l’effectif joueurs formés au club dans la plus-value potentielle effectif

Au 30 juin 2013, l’OL, selon la valorisation de son effectif via le site Transfermarkt (environ 120M€) pouvait espérer une plus-value sur cessions supérieure à 80 millions d’euros (on retire la valeur nette comptable des joueurs dans les comptes) dont 70% pour ses jeunes formés au club. Un an plus tard, ceux-ci représentent plus de 85 % des plus-values potentielles sur un effectif valorisé à plus de 92 millions d’euros, soit 69,1 millions d’euros (l’effectif professionnel est valorisé selon une base Transfermarkt révisée par l’OL essentiellement sur les jeunes joueurs). Tous les espoirs sont donc permis : Jean-Michel Aulas n’a-t-il pas lui même affirmé que Lacazette pourrait valoir plus cher que Gareth Bale (transféré de Tottenham au Réal Madrid en 2013 pour plus de 90 millions d’euros, ndlr).

Plus value potentielle sur les joueurs formés au club (M€)
Plus value potentielle sur les joueurs formés au club (M€)

A début février 2015, l’effectif des jeunes formés au club (on exclut Malbranque qui ne fera plus de plus value) est évalué à 89 millions d’euros selon Transfermarkt. Nous n’avons pas opéré de réévaluation pour ces jeunes.

Même avec l’arrivée du stade et les 70-80 millions d’euros supplémentaires de gains espérés 5 ans après son inauguration (estimation de Jean-Michel Aulas relayée dans l’Equipe), nul doute que l’OL va poursuivre son effort et continuer de former des jeunes pépites. Inutile de se priver de la possibilité de gagner sur plusieurs tableaux.

Sources : Rapports annuels OL Groupe, Eurosport, L’Equipe, So Foot

Credit Photo : Panoramic

 

*Au cours de l’été 2013, le Groupe, à travers sa filiale Foncière du Montout détenue à 100%, a finalisé le financement du Grand Stade pour un montant total de 405 M€, permettant ainsi le démarrage des travaux de construction le 29 juillet 2013 avec un objectif de mise en service au cours de la saison 2015/2016.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE